Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 19:48

Pâte à l'oxyde de zinc dite de Lassar Formulaire National 1976

Amidon de Blé    25 g
Oxyde de zinc    25 g
Lanoline             25 g

Vaseline             25 g

 

Triturez l’oxyde de zinc avec lanoline éventuellement chauffée. Ajoutez la vaseline, puis l’amidon et triturez jusqu’ ‘à obtention d’un mélange homogène.

 

Caractères : Pâte d’odeur caractéristique de lanoline, de couleur blanc crème et de consistance épaisse.


Conservation :
En récipient clos.


Classe thérapeutique majeure :
Usage dermatologique.

 

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Formulaire de l'Herboriste
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 17:27

null

Cette pommade est une modification de la pommade Oxyplastine, c’est donc une pommade à l’oxyde de zinc. C'est une pommade protectrice. Elle est utilisée dans
le traitement d'appoint des irritations de la peau. Les mamans connaissent bien c’est pommade car elle est utilisée pour l’érythème fessier des nourrissons. Attention pour ceux qu’ils veulent la préparer c’est une crème épaisse et collante donc pour le nettoyage du matériel ce n’est pas une partie de plaisir. Donc l’Oxyplastine original contient de l’oxyde de zinc, cholestérol, cire blanche, lanoline, eaux de chaux, huile de ricin et des huiles essentielles de verveine, thym, origan et géranium à partir de cette composition j’ai établis une formule analogue.

Faire toujours un test avec une petite quantité de pommade pour voir si vous êtes allergique si au bout de 24 h vous n’avez pas de réaction cutanée, vous pouvez utilisée cette pommade. Car lanoline et le baume du Pérou peuvent crée des allergies chez certains sujets sensibles.
Attention la pommade pour enfant est exempte de baume du Pérou. 

 

Pommade pour adultes

Contre les irritations cutanées, dermatites, dermatoses diverses (escarres, eczémas sec et squameux, etc.) 

Oxyde de zinc 46 g

Cire blanche 0, 1 g

Lanoline 4 g

Baume du Pérou 1, 50 g

Eau de chaux 2, 50 g

Huile de ricin 45, 84 g

 

Huiles essentielles :

Arbre à thé

Lavande vraie ââ 0,06 g

Géranium 

 

Pommade pour enfants

Contre les irritations cutanées et les érythèmes fessiers du nourrisson.

Dans cette formule il n’y a pas de baume du Pérou. 

Oxyde de zinc 46 g

Cire blanche 0, 1 g

Lanoline 4 g

Eau de chaux 2, 50 g

Huile de ricin 47, 34 g

 

Huiles essentielles :

Arbre à thé

Lavande vraie ââ 0,06 g

Géranium

 

Pour faire mes pommades et crèmes je travaille souvent avec mon mortier en porcelaine.
Faire fondre au bain marie la cire et lanoline dans l’huile de ricin.
Mettre l’oxyde de zinc dans le mortier, quand la cire et lanoline sont bien fondues verser doucement dans le mortier et bien mélanger avec le pilon pour éviter les grumeaux.
Ensuite verser petit à petit l’eau de chaux et bien agiter pour rendre le mélange homogène.
Et mettre le baume du Pérou, les huiles essentielles et continues à bien mélanger ensuite mettre en pot.


null
null

Après il reste le plus dur le nettoyage du matériel car cette pommade colle beaucoup.

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Formulaire de l'Herboriste
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 09:56

null

Nom Latin :
Ocimum basilicum var. basilicum. Ocimum basilicum sb
méthylchavicol
Famille : lamiacée (labiée, labiatacée, labiacée)

Autres noms : basilic exotique, basilic tropical, basilic var. basilic.
Origine : Chine, Comores, Égypte, Inde, Madagascar, Réunion,Vietnam

Organe distillé :
plante fleurie, sommités fleuries
Composants majeurs : méthyl-chavicol (estragol) (85 à 90 %), methyl-eugénol, 1,8-cinéole, linalol, cis et trans anétholes .

Mise en garde : Déconseiller pendant les 3 premiers mois de grossesse.
Irritations cutanée possible à l'état pure (peau sensible). Devient stupéfiante à hautes doses.

Propriétés :
Antalgique
Antibactérienne moyenne ( staphylocoque et pneumocoque)

Anti-infectieuse
Anti-inflammatoire (inflammation d'origine infectieuse)
Antispasmodique puissant
Anti-virale

Apaisante / Calmante / Sédative
Neurorégulatrice (action au niveau du bulbe rachidien et du sympathique)

Décongestionnante veineuse (saphènes, veine cave, artères pulmonaire et prostatique)
Emménagogue
Stimulante du cortex surrénal
Somachique / Digestive / Tonique digestif
Tonique hépato-biliaire
Tonique du système nerveux / Neurotonique
V
iricide

Indications :
Aérophagie / Aérogastrie / Ballonnements / Flatulence
Alitose
Aménorrhée/ Dysménorrhée / Règles douloureuses / Menstruations peu abondantes
 
Angoise / Anxiéte / Dépression / Nervosisme
Asthénie (fatigue cérébrale ou après épisode infectieux)
Arthrite / Arthrose / Goutte / Rhumatismes

Asthme
Bronchite
Céphalée / Migraine

Colique intestinale, hépatique et néphrétique
Colite

Crampes
Douleurs musculaires
Dyspepsie / Digestion difficile / Gastrite / Aigreurs d'estomac
Eczéma
Encéphalite virale

Fatigue, fébrilité
Fatigue intellectuelle et nerveuse
Fièvre jeune
Gastro-entérites
Hépatites virales et congestion hépatique
Hypophyse (dysfonctionnement)
Hystérie
Indigestion
Infection génitale et urinaire
Infection intestinale
Infection tropicale
Infection virale

Insomnie
Insuffisance hépatique et biliaire
Insuffisance pancréatique

Mal des transports
Méningite
Myalgie

Nausée
Névrite virale
Piqûre d'insecte (moustique, araignée)
Poliomyélite

Polyarthrite rhumatoïde
Prostatite congestive

Rhume / Rhinite / Sinusite
Sclérose en plaques

Spasmes (digestifs, intestinaux et utérins)
Spasmophilie
Stress
Toux / Coqueluche
Troubles circulatoire /
Varices
Vertiges
Zona

 

 

Avant de commencer je voudrais attirer votre attention sur le faite qu'il existe plusieurs variétés de basilic dont on extrait différentes huiles essentielles et ne doivent pas être confondues :
Basilic var "feuille de laitue"
ou basilic européen (ocimum basilicum var. "feuille de laitue") qui contient surtout du linalol (40 à 55 %) et beaucoup de moins de méthyl-chavicol (2,5 à 7 %).
Basilic var "grand vert"(ocimum basilicum var. "grand vert") composée de méthyl-eugénol (50 à 60 %) et méthyl-chavicol ( 22 à 25%) et petit basilic
(ocimum basilicum var. minimum) qui a la même composition et donc les mêmes propriétés que le basilic grand vert.
Basilic camphré
(ocimum canum camphoriferum) qui contient 60% de camphre est neurotoxique et abortive contre indiqué pour les bébés, enfants et femme allaitante et grossesse.
Colcimum ou basilic à eugénol
(ocimum gratissimum eugenoliferum)  qui contient 62 à 85 % d'eugénol  par conséquent dermocaustique.
Basilic à thymol
(ocimum gratissimum thymoliferum) qui contient 20 à 48 % de thymol quand la plante est adulte donc dermocaustique la plante jeune contient 90% de méthyl-eugénol.
En faite il existe près de 150 variétés de basilic qui diffèrent par la forme et couleur des feuilles et leurs odeurs (odeur épicée, odeur anisée, odeur de clou de girofle, de thym, de citron etc...).

Je tiens à préciser un autre point important c'est les contres indications de huile essentielle de basilic exotique ou tropical, effectivement on peut constater que suivant les auteurs on peut voire des contres indication différentes. Franchomme et Pénoël  ne donnent aucunes contres indications aux doses normale d'utilisation, Baudoux la déconseille aux 3 premier mois de grossesse et met en garde contre la possibilité d'une irritation cutanée à l'état pur sur peau sensible, d'autres la déconseille pendant la grossesse et enfants en bas âges (alors que Baudoux la conseil pour les nausées de la grossesse) et de la diluée fortement à hauteur de 0,5 à 1 % dans une huile végétale. Personnellement sur la forte dilution je ne suis pas d'accord car je l'ai testée en mettant une goutte sur la langue et 3 gouttes dans le pli du coude et j'ai pas obtenu d'irritations comme avec l'huile essentielle d'origan (très agressive), et je me range du coté de Baudoux et Perrot  qui la conseille en dilution de 10 à 20 % en onction et qui la conseil même pure 2 à 3 gouttes sur le plexus solaire, je la déconseille comme Baudoux pendant les 3 mois de grossesse à cause de sa propriété emménagogue.

 L'huile essentielle de basilic tropical donne une huile d'odeur pénétrante et anisée (elle contient de l'anéthol). D'ailleurs elle est utilisée en parfumerie.
Elle nous offre un antispasmodique puissant c'est là d'ailleurs d'un de ses meilleurs atouts et sa principale indication, elle agit surtout sur la sphère digestive et en calme tout les spasmes (intestinaux et stomacale), et par conséquent sera utile en cas de gastro-entérite, diarrhées,crampes d'estomac, etc..., elle facilite la digestion et calme les douleurs gastrique, décongestionne le foie. Souffrant moi-même d'aigreurs d'estomac, je l'utilise en mettant 2 à 3 gouttes sur une c. à café de miel pour calmer mes aigreurs. De même en cas hoquet 2 gouttes sur une c. à café de miel ou une goutte directement sur langue fait cesser les crises.

Le basilic tropical a aussi une action sur le système nerveux (neurorégulateur), elle sédatif et calment donc utilisé en cas anxiété, de stress (qui engendre bien souvent des problèmes digestif donc avec le basilic tropical on fait d'une pierre deux coups puisqu'il traite les deux problèmes nervosité et digestion). Utile aussi en cas de fatigue et manque d'énergie, favorise la concentration, éclaircie l'esprit.

L'huile de basilic exotique offre aussi un effet antalgique utile en cas de douleurs musculaires ou  rhumatisantes ( arthrose, goutte, etc..) surtout associé avec d'autres huiles essentielles comme la lavande vraie, la marjolaine, poivre noir, gingembre, etc... 

On peut aussi l'utilisée en cas de problèmes respiratoires rhume, sinusite, bronchite, toux en inhalation associé à la menthe poivrée, eucalyptus (globulus et radiata), pin sylvestre, etc...

Retenons que c'est surtout son puissant effet antispasmodique qui fait la valeur de cette huile, d'ailleurs de par sa composition riche en méthyl-chavicol (anciennement estragol), elle peut remplacer  l'huile essentielle d'estragon (artemisia dracunculus) qui est plus rare et plus chère.

Utilisations :
Voie orale : 2 à 3 gouttes diluées ou sur support neutre 2 à 3 fois par jour
Voie cutanée :
en onction locale dans de l'huile végétale de 10 % jusqu'a 20% (possibilité de concentre plus sur indication), pure localement. Massage du plexus solaire pour rééquilibrer le système nerveux
Voie respiratoire : en inhalation sèche et humide et diffusion atmosphérique (souvent en mélange avec d'autre he).

Exemples d'utilisations :

Aérophagie, ballonnements, flatulences :
HE Basilic exotique 1 ml
HE Cumin des prés 2 ml
HE Estragon 1 ml
HE Fenouil doux 2 ml
2 gouttes du mélange avant le repas sur 1/4 de sucre à sucer ou dans une cuillère à café d'huile d'olive ou de miel.
(Baudoux)

Apathie / fatigue psychique / manque d'énergie :

HE Basilic exotique 1 ml
HE Épinette noire 1 ml
HE Menthe poivrée 1 ml
2 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre à sucer ou dans une cuillère à café d'huile d'olive et 3 gouttes du mélange sur le plexus solaire matin et midi.
(Baudoux)

Arthrose, Polyarthrite rhumatoïde :
HE Thym saturéoïdes 1 ml
HE Basilic exotique 1 ml
HE Laurier noble 1 ml
HE Ciste ladanifére 1 ml
HE Immortelle 1 ml
Mélange à appliquer en application locale sur la zone douloureuse 4 à 5 fois par jour selon les besoins.
(Baudoux)

HE Thymus satureoides (Thym saturéoïdes) : 1 ml
HE Gaultheria procumbens (Gaulthérie couchée) : 0.5 ml
HE Ocimum basilicum var basilicum (Basilic tropical) : 0.5 ml
HE Cananga odorata (Ylang-ylang) : 0.5 ml
HE Laurus nobilis (Laurier noble) : 0.5 ml
HE Eucalyptus citriodora (Eucalyptus citronné) : 1 ml
HV Hypericum perforatum (Millepertuis) : 10 ml
HV Corylus avellana (Noisette) : complément à 30 ml
6 à 8 gouttes 3 fois par jour, localement sur la zone douloureuse
. (NARD)

Baisse de la concentration :
HE Basilic exotique 2 ml
HE Pin sylvestre 1 ml
HE Menthe poivrée 2 ml
2 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre matin et midi avant les repas.
(Baudoux)

Céphalée chez l'adulte :
HE Lavandin super : 1 ml
HE Basilic tropical : 1 ml
HE Menthe poivrée : 2 ml
2 à 3 gouttes du mélange en application locale sur les zones de douleur selon les besoins
. (Baudoux)

Cernes (marques de couleur foncée autour des yeux)  :

HE Basilic 1 goutte
HE Carotte 1 goutte
HE Sassafras 1 goutte
A prendre dans une cuillère à café de miel ou d'huile d'olive au moment des repas 1 à 2 fois dans la journée.
(Dr Telphon)

Constipation  :

HE Aniba rosaedora (Bois de rose) : 2 ml
HE Ocimum basilicum ssp basilicum (Basilic) : 2 ml
HE Pinus pinaster oléorésine (Pin maritime) : 2 ml
HE Zingiber officinale (Gingembre) : 4 ml
HV Corylus avellana (Noisette) ou Transcutol : complément à 30 ml
8 à 10 gouttes du mélange, 3 fois par jour sur le bas du ventre et le bas du dos en fonction des besoins.
(Baudoux)

Colique hépatique, intestinale, néphrétique chez l'adulte :

HE Basilic exotique : 3 ml
HE Khella : 1 ml
HE Lédon du Groënland : 1 ml
HE Petitgrain bigarade : 2 ml
4 à 6 gouttes du mélange en application locale en regard des intestins, des reins ou du foie selon les cas. Répéter le traitement toutes les 1/2 heures jusqu'à amélioration sensible. Plus 3 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre à sucer toutes les 15 minutes pendant 1 heure.
(Baudoux)

HE Artemisia drac. (Estragon) : 5 ml
HE Ocimum basilicum var basilicum (Basilic tropical) : 5 ml
2 à 3 applications par jour au niveau du foie ou des intestins.
(Franchomme)

Courbatures :

20 gttes de Basilic
30 gttes de Lavandin
10 cl d'HV
En massage des muscles.
(Belle-Santé magazine)

Crampes d'estomac, ballonnements :

2 gttes de basilic sur une excipient approprié, après les repas.
(Editions MDB)

Décalage horaire  :

HE Ocimum basilicum var basilicum (Basilic tropical) : 2 ml
HE Chamaemelum nobile (Camomille romaine) : 0.5 ml
HE Citrus aurantium ssp aurantium (Petitgrain) : 2 ml
HV Corylus avellana (Noisette) : complément à 10 ml
Au moment du départ puis toutes les 3 heures durant le voyage,
2 gouttes sous la langue et 3 gouttes sur la face interne des poignets ou sur le plexus solaire.
Continuer pendant 48H à raison de 3 applications par jour.
(NARD)

Diarrhée infectieuse  :
par voie cutanée (en complément d'un traitement par voie orale)
HE Eugenia caryophyllus (Clou de Girofle) : 5 ml
HE Mentha x piperita (Menthe poivrée) : 3 ml
HE Ocimum basilicum ssp basilicum (Basilic exotique) : 3 ml
HE Cinnamomum verum (éc) (Cannelle écorce) : 0.5 ml
HV Noisette : 5 ml
8 gouttes sur le ventre et le bas du dos toutes les heures pendant les 4 premières heures puis quatre applications par jour.
(Baudoux)

Digestion difficile :

HE Cumin : 1 goutte
HE Basilic : 1 goutte
HE Menthe poivrée : 1 goutte
Sur un support adéquat (miel, sucre, sirop d'érable) 3 fois par jour.
(Baudoux)

Douleur :

HE Lavande vraie : 1 ml
HE Laurier noble : 1 ml
HE Menthe poivrée : 1 ml
HE Basilic exotique : 1 ml
Appliquer 2 à 3 gouttes du mélange sur la zone de la douleur et répéter selon les besoins.
(Baudoux)

Eczéma sec :

HE Basilic, Carotte et Lavande vraie
Dilution à 5 ou 10 % du mélange d'HE dans de l'huile de Rose musquée
En applications locales.
(Guy Roulier)

Fatigue nerveuse :

2 à 5 gttes de Basilic dans une cuillère à café de miel diluée dans un demi-verre d'eau tiède.
(Dr. Valnet)

Haleine fétide :
HE Menthe poivrée 2 ml
HE Basilic exotique 1 ml
HE Citron 2 ml
2 gouttes du mélange 3 fois par jour avant les repas sur 1/4 de sucre ou dans 1 cuiller à café d'huile d'olive.
(Baudoux)

Hépatite virale, toxémique  :

HE Ravintsare : 3 ml
HE Basilic exotique : 1 ml
HE Thym CT thujanol : 2 ml
HE Lédon du Groënland : 3 ml
3 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre de canne à sucer ou dans une cuillère à café d'huile d'olive 3 fois par jour avant les repas et 6 gouttes du mélange en application locale cutanée en regard du foie.
(Baudoux)

Insuffisance pancréatique  :

HE Litsée citronnée : 2 ml
HE Menthe poivrée : 2 ml
HE Basilic exotique : 1 ml
HE Vétiver : 1 ml
3 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre à sucer ou dans une cuillère à café d'huile d'olive matin et midi avant les repas pendant 3 semaines.
(Baudoux)

"Le creux de l'après-midi" (Nerys Purchon) :

HV Amande douce : 3 cuillers à café
HE Lemongrass : 4 gouttes
HE Romarin à cinéole : 6 gouttes
HE Basilic tropical : 2 gouttes
Verser 1 à 2 gouttes du mélange sur les points de pouls des poignets et du cou. Masser doucement et respirer un peu le parfum.
Aussi souvent que désiré, verser un peu de mélange sur un mouchoir en papier pour en humer le parfum.

Lotion anti-moustiques :
10 gttes de Basilic
100 gttes de Citronnelle
20 cl d'alcool à 60°
Appliquer sur les parties découvertes du corps.
(Belle-Santé magazine)

Mal de transport :
HE Basilic tropical : 1 ml
HE Mandarine : 2 ml
HE Menthe poivrée : 2 ml
3 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre à sucer ou dans une cuillère à café d'huile d'olive, à répéter selon les besoins.
(Baudoux)

Massage digestif pour stimulé les intestins ou se relaxer :
40 gttes de Basilic
10 gttes de Menthe poivrée
50ml d’huile vierge
Se masser l'abdomen et l'estomac dans le sens horaire.
(Dr. Valnet)

10 gttes de Basilic
10 gttes de Menthe poivrée
10 gttes d'Ylang-ylang
10 cl d'HV.
Se masser l'abdomen en faisant des mouvements circulaires du plat de la main.
(Belle-Santé magazine)

Massage pour sportifs (douleurs musculaires, muscles endoloris) :
5 gttes de basilic
5 gttes de lavande vraie
25 ml d'huile de sésame
Massage aux endroits douloureux.
(Huard Danielle)

3 gttes de basilic
2 gttes de lavande vraie
10 ml d'huile de calendula
Massage aux endroits douloureux.
(Aubry Jocelyne)
 

10 gttes de basilic
8 gttes de cyprès
8 gttes de marjolaine
10 ml d'huile de sésame
Massage aux endroits douloureux.
(Bremness Lesley)

  
Perte de mémoire  :

HV Pépins de raisin : 2 cuillers à soupe
HE Romarin à cinéol : 10 gouttes
HE Basilic tropical : 10 gouttes
HE Pamplemousse : 6 gouttes
HE Poivre : 6 gouttes
Pour un massage corporel dans la journée, verser 1 cuiller à café du mélange dans un bol rempli d'eau tiède.
Pour un bain ou un bain de pieds, verser 2 cuillers à soupe de produit dans l'eau chaude et agiter. Rester 30 minutes dans l'eau, en se massant avec les gouttelettes en suspension.
Pour un massage corporel après la douche, mettre un peu de produit dans le creux de la main et masser la peau encore humide.
"Élixir de mémoire" (Purchon)

Sinusite / Rhume :
2 ml de basilic exotique
2 ml de lavande vraie
2 ml de menthe poivrée
2 ml d'eucalyptus radiata
3 à 4 gouttes du mélange dans une inhalateur 2 à 3 fois par jour.


Spasmes digestifs et gastriques :

HE Gaultheria procumbens (Gaulthérie couchée) : 1 ml
HE Ocimum basilicum ssp basilicum (Basilic) : 2 ml
HE Artemesia dracunculus (Estragon) : 2 ml
HE Citrus aurantium ssp aur. feuille (Petitgrain) : 1 ml
HE Litsea citrata (Litsée citronnée) : 1 ml
HV Corylus avellana (Noisette) ou transcutol : complément à 15 ml
8 gouttes en onctions épigastrique, à renouveler selon les besoins.
(Baudoux)

Spasmes digestifs et règles douloureuses :
3 gttes de basilic
5 gttes HV noisette
Massage sur le ventre.
(Dr. A. Zhiri)

Stress, angoisse, insomnie :

2 gttes de basilic sur un excipient approprié, le soir au coucher.
(Editions MDB)

Tâches de vieillesse ou pigmentaires  :

HE Ocimum basilicum var basilicum (Basilic tropical) : 1 ml
HE Apium graveolens (Céleri) : 2 ml
HE Daucus carota (Carotte) : 1 ml
HV Rosa rubiginosa (Rose musquée) : 20 ml
HV Oenothera biennis (Onagre) : 10 ml
HV Simmondsia chinensis (Jojoba) : complément à 50 ml
Une application locale matin et soir.
(Baudoux)

Verrues de piscine (Molloscum contagiosum)  :

HE Ocimum basilicum var basilicum (Basilic tropical) : 2 ml
HE Melaleuca alternifolia (Tea tree) : 2 ml
HE Melaleuca quinquenervia (Niaouli) : 4 ml
HE Thymus vulgaris CT thujanol (Thym à thujanol) : 2 ml
Sur chaque verrue, appliquer 2 fois par jour pendant 2 à 3 semaines.
(NARD)

Vertiges :

2 gttes de Basilic
10 gttes de Menthe poivrée
20 gttes de Lavande
4 cuillères à soupes de gros sel, dans un petit flacon.
A respirer.
(Belle-Santé)

Zona chez l'adulte  :
HE Ravintsare 1 goutte
HE Menthe poivrée 1 goutte
HE Basilic exotique 1 goutte
HE Eucalyptus citronné 1 goutte
2 à 4 gouttes du mélange sur les pustules ou la zone douloureuse 8 fois par jour jusqu'à disparition des symptômes.
(Baudoux)

 

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 22:10



Nom Latin : Melaleuca quinquenervia cineolifera, Melaleuca viridiflora, Melaleuca quinquenervia ct cinéole viridiflora.
Famille :
Myrtacées
Autres noms :
Niaouli vraie
Origine : Madagascar, Nouvelle-Calédonie, Australie

Organe distillé :
feuilles
Composants majeurs : 1,8-cinéole (38 à 58 %), viridiflorol (6 à 15%), alpa-terpinéol (9 à 14%) , nérolidol, limonène, terpinène-4-ol, linalol.

Mise en garde : Prudence en usage interne chez la femme enceinte ou pour les femmes sensible au cycles courts et abondants et les jeunes enfants, déconseillée dans les trois premiers mois de la grossesse a cause de son effet oestrogène-like (dû viridiflorol). L'effet stimulant peut empêcher de dormir si elle est utilisée en soirée

Propriétés :
Analgésique
Anti-bactérienne
Anti-catarrhale
Antifongique
Anti-inflammatoire
Anti-hypertensive
Antiparasitaire
Antiprurigineuse
Antirhumatismales
Antivirale puissante
Antiseptique
Cicatrisante
Décongestionnante veineuse et lymphatique
Expectorante
Fébrifuge
Hormone-like (oestrogen-like : action au niveau de l'axe hypophyso-ovarien et hypophyso-testiculaire)
Protectrice cutané (radioprotectrice)
Stimulante hépatocytaire
Stimulante immunitaire
Temporisatrice des phénomènes allergiques
Tonique cutanée  

Indications :
Acné
Aérophagie
Amygdalite
Artérite
Athérosclérose
Cellulite
Choléra
Condylome acuminé
Coronarite
Cystites
Blépharites
Bronchites
Défiance immunitaire
Dermite mycosique
Diarrhée
Dysplasie du col
Eczéma
Endocardite
Entérite virale
Fibrome (certains)
Fièvre
Furoncle
Gastrite
Grippes
Hémogliase
Hémorroïdes
Hépatites virales
Herpès
Herpès génital
Infections puerpérales
Insuffisante hépatique (légère)
Jambes lourdes
Laryngite
Lèpre
Lésions planes
Lithiases biliaires
Mycoses
Otites
Pharyngites
Piqûres de moustiques
Plaies
Polyarthrite rhumatoïde
Prostatite
Psoriasis
Radiodermite (préventif ou curatif)
Rhinopharyngites
Rhumes
Sinusites
Stases veineuses et lymphatiques
Ulcère gastrique et duodénal
Urétrite
Vaginite leucorrhéique
Varicelle
Varices
Vulvo-vaginites
Toux
Tuberculose
Zona  

L'huile essentielle de niaouli est une huile qui doit faire partie de notre armoire à pharmacie et de notre trousse d'urgence, tant ces qualités son nombreuses. Mais assurez vous d'avoir une huile de première qualité car elle est souvent reconstituée donc exiger absolument une huile de niaouli de qualité H.E.B.B.D. Il existe une huile que l'on appelle goménol qui rentre dans la préparation de nombreuses spécialités pharmaceutiques,  qui est en faites de l'huile essentielle de niaouli rectifiée débarrassée de ses aldéhydes à ne pas confondre avec la vraie huile essentielle de niaouli.
L'huile de niaouli est une huile antibactérienne et antivirale à large spectre à l'exception des bactéries intestinales  (entérobactéries). De ce faites elle sera employée lors d'infection respiratoire et ORL (bronchite, angine, rhume, otites, rhinopharyngites, etc...) seule ou en mélange avec d'autre huiles essentielles ( pin sylvestre, eucalyptus globulus et radiata, tea-tree, menthe poivrée, etc..), j'utilise souvent un mélange de niaouli, pin sylvestre et eucalyptus radiata (globulus selon les cas) en inhalation ou friction dans une HV (2 gttes de niaouli + 1 gtte de menthe poivrée sur un mouchoir pour aider à déboucher le nez en inhalation sèche).
Elle sera utile aussi lors d'infections urinaires, d'infections intestinales d'origine virales. Le niaouli a une action aussi sur diverses dermatoses (acné, zona, psoriasis, mycoses, etc..).
L'huile de niaouli s'avère très utile en cas de brûlures et plaies par son pouvoir désinfectant d'ailleurs pour remplacer l'alcool, mettre 5 à 6 gttes de niaouli dans 250 ml d'eau préalablement bouillie (attendre qu'elle refroidisse avant d'ajouter le niaouli), bien agiter pour mettre l'huile en suspension (les huiles essentielles ne sont pas miscibles dans l'eau) et procéder au lavage des plaies avec cette eau nommée : Eau goménolée.
Le niaouli agit aussi sur divers problèmes circulatoires comme les jambe lourdes, varices, hémorroïdes, etc..  a cette effet on peut la coupler avec le cyprès.
Par son action antalgique elle s'avère salutaire en cas de douleurs.
On l'utilise aussi pour traiter les terrains allergique. L'effet oestrogène-like de cette huile exige de la prudence en usage interne surtout chez la femme enceinte et les jeunes enfants.
A titre indicatif l'huile essentielle de niaouli est utilisée comme adjuvant lors de certains cancers comme celui du sein non hormono-dépendant et cancer du rectum, elle a des propriétés anti-tumoral.  Elle possède aussi une action radio-protectrice au niveau de la peau qui permet d'atténuer les effets des rayons lors des séances de radiothérapies (comme le cobalt).

Le cajeput est une huile qui a un peu près le même profile que le niaouli, Le cajeput contient moins de viridiflorol donc moins oestrogène-like et plus de cinéole donc anti-virale plus nette. A défaut de niaouli , le cajeput peut le substituer mais attention il plus irritant que ce dernier éviter l'application pur sur la peau. Il existe d'autre huile essentielle de niaouli : Niaouli à nérolidol pour les asthénie  et niaouli à linalol comme anti-infectieux de terrain

Utilisations :
Voie orale : 2 à 3 gouttes diluées ou sur support neutre 2 à 3 fois par jour
Voie cutanée :
en onction locale dans de l'huile végétale jusqu'a 20% (possibilité de concentre plus sur indication), pure localement
Voie respiratoire : en inhalation sèche et humide et diffusion atmosphérique (souvent en mélange avec d'autre he).

Exemples d'utilisations :
Abcès chez l'adulte  :
HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 2.5 ml
HE Lavandula latifolia CT cinéole (Lavande aspic) : 2.5 ml
HV Rose musquée : complément à 15 ml
3 à 4 applications par jour, localement, jusqu'à résorption de l'abcès.
(Franchomme) 

Acné : 
Quelques gouttes en massage léger de ce mélange :
50 gttes de niaouli
50 gttes de tea-tree
100 ml d'HV.
(Muller M.F)


Adénome de la prostate  :
2 gttes de niaouli
2 gttes d'eucalyptus à cryptone
2 gttes de cyprès (ou menthe poivrée)
Massage au bas du dos.
(Dr Willem)

Affections circulatoires (varices, stases) :
3 gttes de niaouli
5 gttes de HV de noisettes.
A répéter localement.
(Dr Willem)

Angine  :
2 gttes de niaouli
2 de thym à thujanol.
Badigeonner avec coton-tige la gorge.
(Dr Willem)

Asthme  :
Massage du dos avec 5 gttes de niaouli pure.
(Dr Willem)

Massage du haut du dos avec HE pure ou sur base d'HV + massage plexus solaire avec Lavande officinale.
(Editions MDB)

Atténuer les cicatrices :
15 gttes de niaouli
10 gttes de mandarine
10 gttes de géranium rosat
50 cl d'HV
Se masser quotidiennement les cicatrices.
(Belle-Santé magazine)

Barrière anti-virale :
5 gttes de niaouli
5 gttes de lavande
10 gttes de ravensare
Dans une base pour bains, 20 minutes.
Puis se masser l'épiderme avec l'huile suivante:
50 gttes de ravensare
30 gttes de lavande
20 gttes de tea-tree
10 cl d'HV.
(Belle-Santé magazine)

Bronchite catarrhale bactérienne chez l'adulte :
Voie cutanée à visée mucolytique, expectorante et anti-infectieuse :
HE Eucalyptus globulus
HE Eucalyptus dives       ââ
HE Niaouli
Onctions thoraciques 2 à 3 fois par jour pendant 5 à 10 jours selon l'évolution.
(Franchomme)  

Bronchite chronique  :

20 gttes de niaouli
20 gttes de pin
20 gttes d'eucalyptus
100 ml d'HV
En friction sur la poitrine 2 fois par jour.
(Huard Danielle)

Brûlures :
Aspergez une gaze avec du niaouli pure et recouvrez la plaie. (Aubry Jocelyne)

Passer la brûlure sous l'eau du robinet et laisser l'eau couler pendant au moins 5 minutes. Si la brûlure est modérée, appliquer ensuite le mélange suivant: 2 gttes de niaouli + 5 gttes de Lavande dans une cuillère à soupe de miel. 
(Belle-Santé magazine)

Cellulite (rétention hydrolipidique)  :
Voie cutanée à visée activatrice circulatoire et desclérosante :

HE Eucalyptus citriodora (Eucalyptus citronné) : 1.5 ml
HE Citrus limomum (Citron) : 2 ml
HE Cedrus atlantica (Cèdre atlas) : 2 ml
HE Cupressus sempervirens (Cyprès) : 2 ml
HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 1 ml
HV Noisette : complément à 100 ml
2 à 3 applications par jour in situ pendant 30 jours.
(Franchomme)

Cicatrices pour atténuer  :
100 ml d'huile de germe de blé
5 gttes de niaouli
5 gttes de mandarine
5 gttes de géranium odorant
5 gttes de ciste
Masser avec un peu de ce mélange.
(Muller M.F)


Décongestionner les voies respiratoires :
5 gttes de niaouli dans 10 ml de HV en friction sur la poitrine et la gorge. ( Aubry Jocelyne)


30 gttes niaouli
20 gttes eucalyptus radiata
50 ml d'Huile vierge
Se frictionner le haut de la poitrine et du dos aux premières sensations d'encombrement.
(Dr. Valnet)

50 gttes de niaouli
30 gttes d'eucalyptus radiata
20 gttes de ravensare
10 cl d'HV.
Massage du haut de la poitrine et du dos.
(Belle-Santé magazine)

Douleurs arthritiques et rhumatismales :

5 gttes de niaouli dans 10 ml de HV en friction sur les parties douloureuses.
(Aubry Jocelyne)

Douleurs dentaires en attendant le RV chez le dentiste :
5 gttes de niaouli
5 gttes de clou de Girofle
10 ml d'alcool fort (vodka, whisky, armagnac,..)
Se rincer la bouche après le brossage et recracher. 
(Belle Santé magazine)

Grippes  :
5 gttes de niaouli
5 gttes de ravensare
Sur le thorax et le dos 4 à 5 fois par jour.
(Dr Willem)


Friction des avant-bras, de la nuque et de la poitrine avec mélange de niaouli et de ravensare.
(Editions MDB)

Hémorroïdes externes  :
HE Pistacia lentiscus (Lentisque pistachier) : 1 ml
HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 4 ml
HE Cupressus sempervirens (Cyprès toujours vert) : 4 ml
HV Calophyllum Inophylum (Calophylle) : 4 ml
Gel : complément à 60 ml
3 applications par jour in situ pendant 3 à 7 jours.
(Franchomme)

Herpès, Zona :
1 gtte de niaouli
1 gtte lavande vraie
2 gttes de ravensare.
Application 6 à 8 fois par jour.
(Dr Willem)

1 gtte niaouli
1gtte. ravensare
Sur l'herpès (préventif et curatif).
(Editions MDB)

Herpès labial :
HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 3 ml
HE Melaleuca alternifolia (Tea tree) : 1 ml
HE Mentha x piperita (Menthe poivrée) : 0,5 ml
HE Cinnamosma fragrans (Saro) : 2 ml
HV Calophyllum Inophylum (Calophylle) ou Calendula : complément à 10 ml
2 à 3 gouttes localement 6 à 8 fois par jour jusqu'à guérison.
(NARD)

Infections respiratoires :
3 gttes de niaouli dans du miel, sous la langue, 3 x par jour. (Dr A. Zhiri)


Laryngite  :
HE Thym à thujanol : 1,5 ml
HE Bois de rose : 1 ml
HE Niaouli : 1 ml
3 gouttes du mélange sur 1/4 de morceau de sucre ou dans une cuillère à café d'huile d'olive 4 fois par jour entre les repas pendant 5 jours.
(D. Baudoux)


Otite :
1 à 2 gttes niaouli
1 à 2 gttes romarin s.b. 1,8 cinéole
En friction autour de l'oreille.
(Editions MDB)

Petites blessures :
50 gttes de niaouli
50 gttes tea-tree
50 ml d'Huile de massage.
(Dr. Valnet)


Purification des bronches et infections urinaires :
2 à 3 gttes de niaouli dans une cuillère à café de miel, 2 ou 3 x par jour, diluée dans une tisane de thym pour les bronches, dans une tisane de bruyère pour une cystite. (Belle-Santé magazine)

Radioprotection (prévention)  :
HE Melaleuca quinquenervia
Gel de carbomer à 2% : complément à 30 ml
Application locale d'un peu de gel trois à quatre fois par jour jusqu'à guérison.
(D. Baudoux)

Renforcer ses défenses immunitaires lors des saisons froides :
10 gttes de niaouli
5 gttes d'eucalyptus radiata
5 gttes de pin
Dans une base pour bains. 20 minutes.
(Belle-Santé magazine)

Rhume et catarrhe  :
Préparation pour inhalations :
HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 0,5 ml
HE Eucalyptus radiata (Eucalyptus radié) : 0,5 ml
HE Cinnamosma fragrans (Saro) : 0,5 ml
HE Mentha x piperita (Menthe poivrée) : 0,2 ml
Labrasol (pour inhalation) : complément à 10 ml
20 gouttes dans un bol d'eau bouillante pour inhaler pendant 10 minutes matin et soir en protégeant les yeux.
(NARD)

Se dégager le nez : quelques gttes de niaouli et d'eucalyptus ou de thym sur un mouchoir. Respirer les vapeurs.
(Dr. Valnet)

Tonique cutané :
1 gtte de niaouli dans crème de nuit.  (Dr A. Zhiri)

 

Toux  :
3 gttes de niaouli
2 gttes d'hysope
1 gtte de myrrhe
15 ml de HV
En friction sur la poitrine.
(Shealy Norman)


Toux :
3 gttes de niaouli
2 gttes de térébenthine
Au fond d'un bol, verser de l'eau bouillante et pencher sa tête au dessus des vapeurs, la tête recouverte d'une serviette. Respirer profondément pendant 5 minutes.
(Belle-Santé magazine)

Varices :
HE Pistacia lentiscus (Lentisque pistachier) : 1 ml
HE Helichrysum italicum (Immortelle) : 1 ml
HE Melaleuca quinquenervia CT cinéole (Niaouli) : 2 ml
HE Cupressus sempervirens (Cyprès toujours vert) : 3 ml
HV Calophyllum Inophylum (Calophylle) : 5 ml
Gel : complément à 100 g
2 à 3 applications par jour in situ pendant 20 jours.
(Franchomme)

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles