Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Cérats (Oléo-cérolés, Eloecérolés, Céréolés, Liparoïdés, Cerata) :

 

Médicaments magistraux ou officinaux externes, de consistance molle, dont les éléments principaux sont la cire et l’huile, auxquels on peut adjoindre du blanc de baleine, des hydrolats, des extraits, des sels, des poudres.

Les règles à suivre pour la préparation des cérats sont :

Faire fondre la cire dans l’huile au B.M.

Verser la matière fondue dans un mortier de porcelaine, préalablement chauffé à l’eau bouillante, et triturer jusqu'à refroidissement, en ayant soins de faire tomber de temps en temps au fond du mortier les parties qui s’attachent aux parois.

Les liquides, les poudres, etc.…, ne doivent être ajoutés aux cérats que lorsqu’ils sont parfaitement unis, les premiers par petites quantités ; les secondes seront en poudre fine, et les extraits dissous dans un peu d’eau.

Les cérats étant facilement altérables, il faut n’en préparer que peu à la fois.

Trois cérats sont inscrits au formulaire national : le cérat cosmétique ou Cold-Cream, le cérat de Galien et le cérat à la rose.

 

Cold-Creams :

 

Diffères de très peu de cérats, et sont destinés à usage cosmétologique. Et on pour base de la cire, du blanc de baleine, de l’huile d’amande douce et de l’eau de rose. On y ajoute aussi du beurre de cacao et de la glycérine. On peut pour les rendre plus stables ajouter du savon amygdalin pulvérisé à la hauteur de 2%. Tout comme les cérats ils sont altérable à cette effet on ajoute 1 g d’acide salicylique pour 1000 qui favorise la conservation pendant plusieurs mois.

 

 

 

Pour l’usage cosmétologique ces préparations (cérats et cold-cream) sont réserver plutôt à des peaux sèches ou normales car la phase huileuse est importante et donne des préparations plutôt grasses qui ne convient pas sur des peaux grasses.

Le blanc de baleine (spermacéti) est remplacé par du blanc de baleine synthétique (à base de palmitate de cétyle).

Partager cette page

Repost 0
Published by