Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Huiles médicinales (Eléolés, Oléolats, Oléolés) :

 

Les huiles médicinales sont des préparations à bases d’huiles d’amande, d’arachide, d’olive, d’œillette ou de noyaux, et contenant en dissolution ou en suspension, soit des substances chimiques, soit les divers principes constituants de drogues végétales qui ont été soumises à l’action dissolvantes de ces huiles (Ph. FR. Xe Ed.).

 

Pour cet usage on préfère à toutes les autres l’huile d’olive dont la saveur est douce, qui se conserve longtemps sans altération dans des vases bien bouché, et qui n’a pas comme les huiles de graines la propriété de s’épaissir à l’air. (Codex 1949).

 

Les principales matières que les huiles peuvent dissoudre, sont les huiles essentielles, les résines, la cire, la chlorophylle, les matières colorantes, quelques alcaloïdes, les saponines.

On prépare les huiles médicinales soit par dissolution directe (huile camphrée, huile à essence de niaouli), soit par digestion (huile de jusquiame composée), soit par combinaison (huile d’œillette iodé, huile d’olive neutralisée), soit par émulsion par mélange à l’huile végétale prescrite d’une proportion détermine de graisse de laine.

Le procédé par coction s’applique aux plantes fraîche, et dans ce cas, il faut soumettre ces plantes à une sorte de coction dans le liquide gras, enfin dissiper complément l’eau de végétation qui s’oppose au contact des matières solubles avec l’huile, et par suite à leur dissolution.

 

J. LEFORT a proposé de préparer les huiles médicinales par simple dissolution dans l’huile au B.M ; il a ainsi préparé avec succès, les huiles de belladone, jusquiame, stramoine, aconit, ciguë, camomille ; le baume tranquille.

 

Les huiles médicinales sont des préparations altérables, elles doivent être tenues dans un lieu frai et à l’abri de la lumière dans des vases bien bouchés. On doit les renouveler tous les ans (Codex).

Partager cette page

Repost 0
Published by