Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

null

Définition des teintures mères du Codex de 1965 :

Les teintures mères sont des préparations liquides résultant de l'action de dissolvante d'un véhicule alcoolique sur une drogue d'origine végétale ou animale. Les teintures mères de drogues végétales sont obtenues par macération dans l'alcool à différent titre avec des plantes fraîches, plus rarement avec des plantes sèches. Elles correspondent au 1/10 éme de leurs poids en drogues déshydratée. Les teintures mères de drogues animales correspondent au 1/20 éme de leurs poids en drogue déshydratée.
 

La macération doit durée minimum de trois semaines. Les drogues doivent convenablement divisées.
Les teintures différent des autres préparations phytothérapiques par des normes précises de récolte, d'identifications, de préparations et de composition en principes actifs, imposées par le législateur.

Un gramme de teinture mère contient 50 gouttes et correspond au 1/10 éme de son poids en drogues sèches soit 0, 10 g

Les teintures mères sont très souvent préparer à l'aide de l'alcool ( à différents titres mais en générale c'est de l'alcool à 65°) mais l'eau purifiée et le glycérol peuvent également servir de véhicules.

Attention : les teintures mères ou comme on les appelles les teintures mères homéopathiques sont prescrites en phytothérapie en non en homéopathie. Elles servent de bases au dilutions homéopathiques qui sont quand elles le vrai traitement homéopathique.

Comme les teintures mères répondent à des normes très strictes elles ne peuvent qu'êtres réalisées par un laboratoire.

Utilisations des teintures mères :

On utilise les teintures mères en usage interne la posologie est en fonction de la plante utilisée, de l'âge et de la maladie à traiter, on verse un certain nombre de gouttes dans un verre ou demi verre d'eau.
Bien sur les teintures mères contenant des alcaloïdes ou glucosides sont réservées à la prescription médicale.
On utilise aussi les teintures mères en usage externe en gargarisme, en compresse, lavage des plaies par exemple.
On peut aussi incorporer des teintures mères dans des crèmes aussi.

Partager cette page

Repost 0
Published by