Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2013 3 11 /09 /septembre /2013 18:39

Nom latin : Picea mariana, Picea nigra

Autre nom :Sapinette noire

Famille : Abiétacées

Partie de la plante distillée : Aiguilles

Composition :Monoterpènes 55 %(camphène, Alpha pinène 15 %, delta 3 carène, Esters terpéniques (Ac. de Bornyle30 - 37 %)


Propriétés :

Anti-infectieuse, anti-septique
Antitussive, expectorante, balsamique
Antispasmodique
Anti-inflammatoire

Fongicide, parasiticide
Hormon-like, cortisone-like

Tonique général 

Positivante

 

Indications :

Bronchite, catarrhe, sinusite

Mycoses cutanées, gynécologiques et intestinales

Parasitoses cutanées et intestinales

Acné, psoriasis, eczéma sec

Rhumatismes, arthrose

Asthénie profonde, épuisement

Hyperthyroïdie

Prostatites inflammatoires

Immunodépression

 

 

L’huile essentielle d’épinette noire est douée de propriétés hormonales qui la rendre intéressante en endocrinologie, elle stimule l'axe hypophyse-glandes-cortico-surrénaliennes et ainsi que l'axe hypophyse-ovaires. C'est une cortisone mimétique.

Ses propriétés sont donc : anti-inflammatoire, tonique général, neurotonique, antispasmodique mais aussi anti-infectieuse et antiseptique (bien que la cortisone soit pro-infectieuse). Donc quand la fatigue vous prend dès le lever matinal, appliquez 3 gouttes d’épinette sur chaque zone surrénale (au dessus des reins).

C’est donc une huile tonifiante qui sera salutaire dans les baisses de forme tant que physique que morale lors de convalescence, manque d’énergie, somnolence après le repas, etc….
Elle trouvera aussi son utilité lors d’infections respiratoires : toux, bronchite, sinusite, …
Ses propriétés anti-inflammatoires seront profitables lors des douleurs articulaires et rhumatismales.
 

Observations : Déconseillé aux enfants de moins de six ans.

   Déconseillé dans les trois premiers mois de la grossesse

   Irritation cutanée (dermocaustique) possible à l'état pur.

 

Applications thérapeutiques cutanées et internes (Dr Willem) :

Convalescence : 3 gouttes d'Epinette + 1 goutte de Thym saturéoïde. Masser la     zone des reins.  

Emphysème : 2 gouttes d'Epinette noire + Inule odorante + Hysope + Laurier noble. Sur support 3 fois par jour.

Asthénie physique : Appliquer 3 gouttes d'Epinette noire + 1 goutte de Cannelle + 1 goutte de Menthe poivrée en friction sur le bas du dos (au-dessus des reins).

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 10:45

Nom latin : Thymus vulgaris o.p., s.b. linalol

Famille : Lamiacées

Partie de la plante distillée : Sommités fleuries, tige fleurie

Composants :Monoterpénols 60 à 80% (linalol), Esters terpéniques (acétate de linalyle)


 Propriétés :

Anti-infectieux doux dans le cas d'infections broncho-pulmonaires.

Anti-microbienne, fongicide (candida albicans), parasiticide (ascaris, oxyures, tænia, gale).

Immunostimulant pour les maladies infantiles à répétition.

Antitussif, expectorant.

Fortifiant général, stimulant des capillaires sanguins.

Neurotonique psychique (fatigue cérébrale).

Antalgique, rééquilibrant, antispasmodique.

Régularise l'appétit (inappétence, boulimie).

Vasodilatateur en application externe.  

 

Résumé des indications thérapeutiques :

Bronchites, asthme, tuberculose, sinusite
Infections urinaires et intestinales
Candidose
Fatigue nerveuse, dépression, anémies, violence, peur, claustrophobie
Obésité, régulateur de l'appétit
Vers intestinaux


Je mets déjà en garde sur le faites que le thym vulgaire à la particularité de donner différents chémotypes et par conséquent offre différentes huiles essentielles de thym avec des caractéristiques spécifiques à chacune, sans compter aussi qu’il existe aussi en plus des chémotype de thyms vulgaire différentes espèces de thyms. Il est donc primordial de bien vérifier l’espèce et le chémotype de l’huile essentielle que l’on achète.

Ici il s’agit de l’huile essentielle de thym à linalol, c'est une huile essentielle exceptionnelle, rare et précieuse qui est plus facile d’emploi que l’huile essentielle de thym à thymol parce qu'elle n'est pas hépato-toxique ni dermocaustique comme la plupart des huiles essentielles à phénol qui sont à utilisées avec précaution et qui exige une bonne connaissance des huiles phénolées.
Ainsi l’huile essentielle de thym à linalol est une des huiles essentielles de thym douces d’où aussi son nom de thym doux à linalol que l’on peut trouver. Et on peut l’utiliser chez l’enfant.
Comme toutes les autres huiles essentielles de thym, elle a des vertus antiseptiques et trouvera donc son utilité  pour soigner notamment les affections respiratoires et ORL.
Mais elle à aussi des propriétés antifongiques et parasiticides qui permettent de l’utilisée contres les champignons, oxyures, ascaris, ténia, etc...
L’huile essentielle de thym à linalol trouve aussi son indication dans diverses problèmes cutanés : eczéma, psoriasis, verrues, brûlures légères, furoncles, abcès, etc…
Elle stimule la digestion et aide à lutter contre les flatulences, les spasmes.
Ses propriétés stimulantes et positivantes, la rendent utile en cas de fatigue nerveuse.
 

Observations : il existe de nombreux chémotypes de Thyms vulgaires.

les Thyms à thymol et à carvacol aux propriétés anti-infectieuses très marquées mais dermocaustiques (voies cutanée et respiratoire déconseillées),

les Thyms à thujanol -4 (monoterpénols), antiviraux (mais risques de toxicité), Hormon-like (diabète), régénérateur hépatique remarquable,

les Thyms à linalol et les Thyms citronnés, plus doux et rééquilibrant,

les Thyms à géraniol (monoterpénol) : action neuro-tonique, anti microbienne, anti virale.

les Thyms à paracymène (Monoterpènes) : antalgique percutanée.


 Les différentes huiles essentielles de thym :
Thymus mostichina cineolifera : thym d'Espagne

 Anti catarrhale, expectorante
 

 Thymus saturéoïde borneol-carvacroliferum : thym saturéoïde

 Immunomodulante

 Anti hyper-gamma globulinémique

 Anti asthenique

 Aphrodisiaque
 

 Thymus  serpyllum : serpolet

   Antiseptique, antivirale

 Thymus vulgaris géranioliferum

 Antibactérienne majeure (mycoses, virus)
 

 Thymus vulgaris linaloliferum

 Fongicide (candida albicans)

 

 Thymus vulgaris paracymeniforum

 Antalgique à action percutanée

 

 Thymus vulgaris thujanoliferum

 Immunostimulante (Ig A)

 

 Thymus vulgaris thymoliferum
 Anti-infectieux puissant

 

 

Usage : voie interne. Voies cutanée (très dilué) et respiratoire. Emploi possible chez les enfants.

 

Danger : risque d'allergie.

 

Applications thérapeutiques internes (Dr Willem) :

 Fatigue après infections : 1 goutte de Thym à linalol + 1 goutte de Citron + 1 goutte d'Aneth sur un support. 3 fois par jour.
 

 Rhino-pharyngites des enfants : 1 goutte de Thym à linalol + 1 goutte de Ravintsara sur un support. 4 à 5 fois par jour.
 

 Toux des enfants : 1 goutte de Thym à linalol + 1 goutte de Cyprès sur un support.

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 21:31

Nom latin : Pelargonium asperum CV Egypte

Autres noms : Pelargonium graveolens, Géranium rosat

Famille : Géraniacées

Partie de la plante distillée : Feuilles

Composition :Monoterpénols 55 % (linalol, géraniol), Citronnellol 33 à 45 %, Monoterpènes 8 % (pinène), Esters terpéniques 25 % 

Propriétés :

 Antibactérienne efficace, fongicide puissante
       Hémostatique remarquable
       Antalgique, anti-inflammatoire, antispasmodique
       Tonique, astringente, cutanée, cicatrisante
       Stimulant des surrénales
       Anti-diabétique 

Indications :

Mycoses cutanées, vaginales, digestives
Plaies, coupures
Acné surinfectée, impétigo, vergetures (préventif)
Colites infectieuses
Insuffisance hépato-pancréatique
Rhumatismes
Fatigue nerveuse
 

Le Géranium rosat offre une huile essentielle d’odeur suave et forte très utilisée en parfumerie et en cosmétique pour ses propriétés cutanées et on la retrouve dans crème et divers produits de beautés car elle salutaire contre les rides, les taches de vieillesse, la chute des cheveux, le relâchement cutané, acné, améliore le teint etc.….
C’est une huile essentielle qui contient plus de 200 composés.
Elle possède des propriétés hémostatiques puissantes propriétés qu’elle partage avec le ciste ladanifère et l'hélichryse italienne donc idéale pour stopper les saignements on peut l’appliquer directement sur la plaie. Elle est aussi anti-inflammatoire en synergie avec des huiles essentielles antidouleur, on pourra l’employer dans des états inflammatoires articulaires.
Elle aide les diabétiques à réguler leur glycémie, on l’utilise aussi pour l’hypoglycémie.
Le géranium rosa est aussi un bon répulsif contre les moustiques.  

 

Observations : Ses principaux constituants (citronnellol et géraniol) sont les mêmes que ceux de l'huile essentielle de Rose, dont elle n'a toutefois pas la finesse et la délicatesse exceptionnelles. On trouve aussi du géranium rosa de Chine et de la Réunion (CV Bourbon), aux propriétés similaires.
Déconseillée dans les trois premiers mois de la grossesse.


Applications thérapeutiques cutanées (Dr Willem) :

 Dermatose : 1 goutte de Lavande vraie + 1 goutte de Géranium. Appliquer sur la zone concernée. A renouveler.

 Hémorroïdes : 2 gouttes de Ciste + Cyprès + Géranium dans 10 gouttes d'huile végétale de Millepertuis.

 Huile tonique pour le corps : 5 ml dilués dans 100 ml d'huile végétale d'amande douce ou de noisette.

 Impétigo : 1 goutte de Géranium + Tea-Tree. Localement 2 fois par jour. 

 Mycoses cutanées : 1 goutte de Géranium rosat + de Tea-Tree + de Lavande vraie. 2 fois par jour localement pendant plusieurs mois.

 Peaux grasses, pores dilatés : Lotion pour le visage : 20 gouttes de Géranium + 3 gouttes de Ciste dans 30 ml d'huile végétale de Macadamia.

 Peaux sèches : 1 goutte de Bois de rose + 1 goutte de Géranium + 3 gouttes d'huile végétale de germe de blé.

 

 Pellicules : 2 gouttes de Tea-Tree + 2 gouttes de Géranium rosat dans une dose de shampoing.  

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
9 juin 2013 7 09 /06 /juin /2013 09:56

Nom latin : Cupressus sempervirens
Autre nom : Cyprès toujours vert
Famille : Cupressacées
Partie de la plante distillée : Rameaux feuillus à galbules. Cônes
Composition : Monoterpènes 80 %( alpha pinène, delta 3 carène, sabinène), Sesquiterpènes (delta cadinène, alpha cédrène), Sesquiterpénols 7 %(cédrol)

 

Propriétés : 

Positivante
Anti-inflammatoire veineux, prostatique et lymphatique
Antitussif, mucolytique et antispasmodique (trachéite, bronchite, emphysème)
Astringent, vasoconstricteur, cicatrisant
Antisudorifique, régulateur sudorifique
Hormon-like, emménagogue
Neurotonique et rééquilibrant général
Anti-infectieuse, antimycobactérienne (bk) 

Indications :

Hémorroïdes, angiome, couperose, cyanose
Enurésie infantile, incontinence des vieillards
Œdème lymphatique, œdèmes des membres inférieurs
Adénome prostatique, prostatite
Toux spasmodique, quintes de toux, aphonie
Purpura, varices, ulcères variqueux
Soins des peaux grasses
Transpiration excessive (pieds)
Ménopause, bouffées de chaleur.
 

 

L’huile essentielle de cyprès est surtout décongestionnante est sera utile  pour la circulation veineuse et lymphatique, et permet de lutter contre divers troubles : jambes lourdes, syndrome prémenstruel, rétention d’eau, cellulite, etc.…
De part ses propriétés anti-inflammatoires (sesquiterpènes) et antispasmodiques (esters et éthers), on l’utilise pour combattre la toux sèche et toux quinteuses.
On la recommande aussi en cas de transpiration excessive.

 

Observations : Attention ne pas confondre avec le  cyprès bleu (Cupressus arizonica)  qui produit une essence très toxique riche en cétones (neurotoxique et abortive).

Attention aussi il existe une huile essentielle extraite du bois de cyprès riche en méthyl-carvacrol (60 %), en esters (12 %) et en sesquiterpènes (10 %), qui est antispasmodique, anti-infectieuse (loi du tout ou rien) qui sera surtout utilisée pour les colite spasmodique et infectieuse.


L'Huile Essentielle de Cyprès est déconseillée chez la femme enceinte et allaitante. Pas d'usage prolongé sans l'avis d'un aromathérapeute (Hormon-like).
Contre-indiquée dans les pathologies cancéreuses et  hormono-dépendantes : mastose, cancer de la prostate, du sein, etc.…   

 

Applications thérapeutiques cutanées (Dr Willem) :

 Cellulite : 2 gouttes de Cyprès, 3 gouttes de Cèdre de l'Atlas, 1 goutte de Cannelle, 5 gouttes d'Eucalyptus citronné dans 10 gouttes d'huile végétale de noisette. Masser  2 fois par jour.

 Drainage système lymphatique : 2 gouttes de Cyprès + 2 gouttes de Cèdre + huile végétale de Noisette

 Enurésie : 2 gouttes en bas de la colonne vertébrale 2 fois par jour.

 Hémorroïdes : 20 gouttes de Ciste + 40 gouttes de Cyprès dans 2 ml d'huile végétale de Millepertuis

 Œdème des membres inférieurs (jambes et pieds gonflés) : 2 gouttes de Cèdre de l'Atlas + 2 gouttes de Menthe poivrée + 1 goutte de Lentisque dans 10 gouttes d'huile végétale de Noisette (contrôle chez le cardiologue).

 Pieds froids : 1 goutte de Cyprès, 2 gouttes de Thym à thujanol sur noisette de germe de blé. Masser localement 2 fois par jour.

 Prostatite : 2 gouttes de Cyprès, 2 gouttes de Menthe poivrée, 2 gouttes de Tea-Tree (ou Girofle). Masser le bas du dos 2 fois par jour.

 Quinte de toux : 3 gouttes de Cyprès + 2 gouttes d'Inule. En massage sur le thorax et le dos. 

 Toux sèches et trachéites : 10 gouttes de Cyprès + 10 gouttes de Lavande officinale + 10 gouttes de Ravintsare dans 15 ml d'huile végétale de Macadamia. Quelques gouttes en massage sur la poitrine et le cou plusieurs fois par jour.

 Transpiration : Chaque jour, 1 goutte de Cyprès de Provence + Palmarosa et Sauge dans une noisette de crème anti-transpirante régule une transpiration excessive.

 Varices : 10 gouttes de Cyprès + 10 gouttes de Lavandin + 10 gouttes de Romarin officinal s.b. 1,8 cinéole dans 20 ml d'huile végétale de Macadamia. Quelques gouttes en massage doux en remontant des chevilles vers les genoux, matin et soir. + Teinture mère de Cyprès 2 fois 40 gouttes dans de l'eau. 

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 22:15

Nom latin : Eucalyptus globulus

Autre nom : Gommier bleu

Famille : Myrtacées

Partie de la plante distillée : Feuilles et extrémités des rameaux

Composition : Oxyde monoterpénique  1,8 cinéole (65 à 70 %), Monoterpènes : alpha-pinène (18%), Esters (6 %), Sesquiterpénols (5 %)
 

 Propriétés :

      Positivante
Expectorante, décongestionnante des muqueuses bronchiques,
anticatarrhale
Antibactérienne (staphylocoque doré, coli)
Antifongique (candidose), antivirale 

Indications :

Inflammation des muqueuses bronchiques à caractère hypersécrétant et surinfecté, grippe et surinfections grippales, rhinopharyngites
Dermite bactérienne et candidosique
Infections du carrefour ORL, bronchite

 

C’est l’huile essentielle la plus utilisée en aromathérapie, notamment pour les affections respiratoires : rhume, grippe, bronchite, etc… (Spécifique des voies respiratoires basses). Avec le eucalyptus radiata (spécifique des voies respiratoires hautes), ils forment un couple synergique des voies respiratoires. L’eucalyptus radiata allège un peu la puissance de l’eucalyptus globuleux qui peut se monter vite étouffant. Donc l’eucalyptus globuleux est l’huile essentielle spécifique des voies respiratoires basses, c'est-à-dire de la sphère broncho-pulmonaire. Elle agit comme expectorant, décongestionnant pulmonaire, mucolytique et fébrifuge. C’est une huile balsamique, analgésique, antirhumatismale, cicatrisante et stimulante. C'est aussi un antiseptique pulmonaire et urinaire (cystite). On l’utilise aussi pour soigner et apaiser les brûlures, soigner les coupures et les plaies. En massage pour les muscles endoloris, les rhumatismes, etc.… 

Observations : Attention l'eucalyptus globuleux avec son odeur puissante peut devenir vite  étouffant à trop forte dose. Donc en diffusion prendre une faible dose ou mélangée à moitié avec l'eucalyptus radiata qui présente une bonne diffusion.
C’est pour cela que l’eucalyptus globuleux est contre indiqué chez l’enfant (risque de spasmes laryngés). Eucalyptus globuleux est réservé à l’adulte, chez l’enfant on choisira le radiata. De même on l’utilisera pas non plus chez la femme enceinte ou allaitante.  
Donc ne confondez pasle globuleux avec le radiata
 

Applications thérapeutiques cutanées (Dr Willem) :

 Brûlures, plaies et hémorragies : Appliquer des compresses ou 4 gouttes d'Huile Essentielle d'Eucalyptus, 12 gouttes de Bergamote, 10 gouttes de Lavande officinale, mélangées à 25 ml d'huile végétale de Macadamia.

 Début de bronchite (adultes) : Frictionner la poitrine et le dos avec 1/3 d'Eucalyptus globulus et 2/3 de Ravintsara (plus suppositoire établi par le médecin).

 Douleurs arthritiques et rhumatismales : Masser avec 5 gouttes d'Eucalyptus + Gaulthérie + Menthe poivrée dans 10 ml d'huile d'amande douce.

 Pellicules : Ajouter quelques gouttes d'Huile Essentielle d'Eucalyptus à votre shampoing.

 Rhumes, catarrhe : 1 goutte d'Eucalyptus globulus + 2 gouttes d'Eucalyptus mentholé + 3 gouttes de Menthe poivrée dans un bol d'eau bouillante. Inhaler les vapeurs pendant 10 minutes 2 à 3 fois par jour.

 

 Pour éloigner les moustiques : frictionner les parties exposées avec 5 gouttes d'Huile Essentielle d'Eucalyptus globuleux mélangées à 10 ml d'huile d'amande douce. Vous pouvez aussi diffuser de l'Huile Essentielle d'Eucalyptus globuleux + Citronnelle de Java dans votre maison pour en chasser les mouches. 

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 21:03

Nom latin : Lavandula latifolia à cinéole

Autres noms : Lavandula spica à cinéole, Lavande sauvage

Famille : Lamiacées 

Partie de la plante distillée : Sommités fleuries

Composition :Alcools : linalol, Oxydes terpéniques : 1,8 cinéole (30 %), Cétones : camphre, Monoterpènes (10 %) : pinène, limonène
 

Propriétés :
             Positivante puissante
             Antibactérienne moyenne (staphylocoque doré)
             Cytophylactique, antitoxique
             Antivirale et stimulante immunitaire  (zone hépatite)
             Fongicide excellente
             Anticatarrhale, expectorante
             Antalgique, analgésique 

Indications :

Brûlures sévères, plaies atones, ulcères, escarres, psoriasis, mycoses cutanées (pied d'athlète) et gynécologiques (candida albicans)
Piqûres de guêpes, méduse, scorpion
Bronchites, laryngite, sinusite, otite, rhinite
Rhumatismes articulaires, crampes
Asthénie nerveuse, dépressions
Entérocolite virale

 

L’huile essentielle de lavande aspic est extraite d’une lavande différente de la lavande vraie, il s’agit de l’espèce latifolia. Elle donne une huile essentielle riche surtout en linalol et 1,8 cinéole et du camphre.
De part sa composition sa fragrance est nettement différente de la lavande vraie et moins fine autant que la lavande vraie est utilisée en parfumerie, la lavande aspic de part son odeur puissante et « médicinale » est plus réservée à l’usage thérapeutique.
De cette composition particulière cette lavande offre une huile essentielle très puissante et très efficace.
Le mélange linalol et cinéole lui confère des propriétés anti-infectieuses et expectorante qui seront mises à profits pour les affections du système respiratoire (ORL et pulmonaire) : Sinusite, bronchite, rhume, otite, quintes de toux, etc.…
C’est aussi un antifongique salutaire lors d’affections mycosiques.
Etant aussi  un bon antalgique percutané, la lavande aspic trouve aussi des indications lors de douleurs musculaires, les crampes et les rhumatismes, en synergie avec des huiles essentielles anti-inflammatoires.

Huile essentielle des petites urgences : apaise les brulures, les coups de soleil, piqures d’insectes, désinfecte et cicatrice les plaies.
Une des rares huiles essentielles qui peut s'employer pure sur la peau et par inhalations.
 

Observation : Ne pas confondre avec les lavandins, la lavande vraie et surtout  la lavande stoechade qui est neurotoxique, la lavande stoechade est anti-catarrhale et mucolytique, à une action  anti-infectieuse spécifique contre les pyocyaniques (pseudomonas aeruginosa).

 

Applications thérapeutiques cutanées (Dr Willem) :

 Céphalées frontales (sinusites) : 5 gouttes de Lavande + 3 gouttes de Menthe poivrée + 5 gouttes de Gaulthérie dans 10 ml d'huile végétale de Macadamia. 1 à 2 gouttes en massage du front au niveau de la barre douloureuse.

 Douleurs des poussées dentaires des nourrissons : 5 gouttes de Lavande aspic + 5 gouttes de Romarin officinal s.b. 1,8 Cinéole dans 10 ml d'huile végétale de Macadamia. 1 à 2 gouttes en massage externe de la joue au niveau du bourgeon dentaire douloureux.

 Acné surinfectée : 1 goutte de Lavande aspic + 1 goutte d'Eucalyptus mentholé + 1 goutte de Sarriette.

 Brûlures, piqûre d'insecte : la lavande aspic fournit une huile essentielle qualifiée d'urgence car elle sera "miraculeuse" pour soulager et guérir de manière quasi instantanée les brûlures sévères et les piqûres de guêpes. 

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 18:29

Nom latin : Laurus nobilis

Autres noms : Laurier sauce, Laurier d'Apollon

Famille : Lauracées

Partie de la plante distillée : Feuilles, jeunes rameaux fructifiés

Composition : Monoterpénols 15 %(linalol, terpinéol), Esters 17 %(acétate de terpényle), Oxydes monoterpéniques 36 %(1,8 cinéole), Monoterpènes 19 %(sabinène), Lactone

 

 Propriétés :

             Antibactérienne remarquable 

             Antivirale puissante (grippe)  

             Fongicide excellente

             Mucolytique et expectorante (asthme)

             Antalgique et antinévralgique très efficace

             Régulatrice du système nerveux sympathique et parasympathique

             Anti-dégénérant et anti-putride (confort des cancéreux)

             Neurotonique, stimulant cérébral, tonifiante et énergétisante

             Régulateur lymphatique

             Vasocoronarodilatateur  

 

Indications :

Bronchite et sinusite chroniques, grippes
Mycoses cutanées, gynécologiques et digestives, acnés, psoriasis, escarres, ulcères variqueux
Inappétence, dyspepsie, colite, flatulence, putréfaction intestinale
Arthrite, rhumatismes, névrite, névralgie
Anxiété, psychose, dépression,
Gingivites, aphtes, parodontoses
Adénopathies
Spasmes coronariens
Confort des cancéreux

 

Les feuilles donnent par distillation, une huile essentielle présentant une grande diversité de constituants biochimiques. Ce qui fait de l’huile essentielle de laurier une huile très équilibrée, complète et complexe. Son parfum caractéristique et puissant en font une huile très agréable à utilisée.

Sa richesse et son équilibre en font une huile très polyvalente : anti-infectieuses à large spectre et puissante actif conte les virus, bactéries, champignons. Antalgique puissante son activité antidouleur est utilisée dans tous les cas ont la douleur doit être gérer. Elle active la circulation lymphatique.

C’est une de mes huiles essentielles préférées et je conseils de l’avoir dans son armoire à pharmacie familiale.  

 

Observations : L'Huile Essentielle varie très peu selon le pays et a un parfum puissant qui a un grand impact psychologique et tonifie les facultés mentales. Elle est efficace à faible dose.

Déconseillé dans les 3 premiers mois de grossesse. Sensibilisation de type allergique possible. Effet narcotique à hautes  doses.

 

Applications thérapeutiques cutanées (Dr Willem) :

             Acné surinfectée : 5 gouttes de Laurier + 10 gouttes de Lavande aspic + 5 gouttes de Tea-Tree dans 5 ml d'huile végétale de Macadamia appliquer 1 à 2 gouttes sur les boutons d'acné.

             Adénite : 2 gouttes de Laurier + 1 goutte de Thym à thujanol + 2 gouttes de Tea-Tree. En application locale 3 fois par jour.

             Amygdalite : 1 goutte de Laurier + 1 goutte de Thym à thujanol en application locale 3 fois par jour. 

             Aphtes : 2 gouttes de Laurier sur l'aphte 2 fois par jour. 

             Douleurs rhumatismales : 10 gouttes de Gaulthérie + 10 gouttes de Romarin officinal à cinéole + 5 gouttes de Laurier noble dans 15 ml d'huile végétale d'Amande douce.

             Drainage lymphatique : 5 gouttes de Laurier + 10 gouttes de Palmarosa + 10 gouttes de Bois de rose dans 20 ml d'huile végétale de Macadamia.

             Escarres – Ulcères : 2 gouttes de Laurier noble + 3 gouttes de Lavande vraie dans 20 gouttes d'huile végétale de Millepertuis en application locale 3 fois par jour. Nettoyer la plaie avec de l'Hydrolat de Lavande vraie.

             Lumbago : 1 goutte de Laurier + 1 goutte de Menthe poivrée + 2 gouttes d'Eucalyptus citriodora en massage 5 fois par jour. 

             Orgelet : Hydrolat de Myrte et de Laurier. 3 fois par jour

             Parodontose – gingivite : 1 goutte de Laurier noble + 1 goutte de Tea-Tree + 2 gouttes d'huile végétale de Millepertuis. Masser les gencives souvent.

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 21:09

Nom latin : Cistus ladaniferus CT Pinène

Autre nom : Ciste ladanifère CV Corse

Partie de la plante distillée : Rameau feuillé

Composants : Monoterpènes 35 à 55 %( alpha pinène 50 %, camphène), Alcools monoterpéniques (bornéol), Aldéhydes, Cétones

 Propriétés :

             Anti-infectieux, anti-viral, antibactérien

             Anti-hémorragique puissant. Hémostatique utérin

             Stimule les fibres musculaires lisses. Neurotonique

             Très cicatrisant. Astringent, Anti-rides

             Anti-artéritique (infarctus)

 

Indications :

Adénite
Couperose
Diarrhées, dysenterie, rectocolite hémorragique, maladie de Crohn
Maladies virales, varicelle, rougeole, coqueluche, maladies infantiles
Eczéma suintant, purpura, vergetures (curatif), vieillissement cutané, escarres,     gerçures des seins
Fibrome utérin
Fissure anale, hémorroïdes, varices
Hémorragie, épistaxis, plaies, coupures
Transpiration excessive

Dystonie neurovégétative (action sur le parasympathique)

Maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque)

Artérites

 

L’huile essentielle de ciste offre une huile remarquable très puissante d’odeur forte et caractéristique très astringente, rémanente, boisée et résineuse. Son faible rendement en fait une huile rare et précieuse, elle est assez onéreuse.  Mais elle est très active même à faible dose.

C’est une huile de compostions complexe contenant environ 200 substances.
Elle est renommée pour ses remarquables qualités anti-hémorragiques, cicatrisantes et astringentes.


 

 Observations : Son action cicatrisante est exceptionnelle en fait une huile qui doit être présente dans la trousse d’urgence de la pharmacie familiale.
La voie orale doit être réservée à la prescription médicale.

Son prix est couteux bien son investissement vaut le cout au regarde de son action puissante. Préférer l’huile essentielle d’origine Corse.

Applications thérapeutiques cutanées (Dr Willem) :

             Action cosmétique : 1 goutte de Ciste ladanifère dans votre crème de jour ou de nuit ralentira la formation de rides et le vieillissement précoce de la peau. Il raffermit et galbe le visage.

             Blessures : 1 goutte de Ciste (ou Niaouli) + 3 gouttes de Lavande vraie 3 fois par jour

             Coupures, entaille : 1 à 2 gouttes  de Ciste sur la plaie

             Crevasses du mamelon pendant l'allaitement : 1 goutte de Ciste  + 2 gouttes de Carotte + 3 gouttes de Lavande officinale dans 5 ml d'huile végétale de Germe de blé. 

             Crevasse, fissure anale : 1 goutte de Ciste + 1 goutte de Lavande vraie + 8 gouttes d'huile végétale de Noisette

             Hémorragies : 1 goutte de Ciste ladanifère + 1 goutte de Géranium directement  sur la plaie, en compresse

             Hémorroïdes : 20 gouttes + 40 gouttes de Cyprès dans 10 ml d'huile végétale de Millepertuis pour application externe

             Infarctus : 2 gouttes de Ciste + 2 gouttes de Khella + 3 gouttes d'Helichryse Italienne. Appliquer sur la zone du coeur tous les 1/4 d'heure en attendant le SAMU. 

             Polyarthrite rhumatoïde : 2 gouttes de Ciste + 2 gouttes de Basilic + 1 goutte d'Hélichryse 2 à 3 fois, localement. 

             Saignements de nez (épistaxis) : 1 goutte de Ciste + 1 goutte de Géranium sur un coton, à mettre dans le nez (odeur forte !). 

 

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 10:24

Nom latin : Cinnamomum camphora CT cinéol

Famille : Lauracées

Partie de la plante distillée : Jeunes rameaux, feuillus

Composition : Oxydes terpéniques 50 à 60 % (surtout 1,8 cinéole 55 %),  Monoterpénols 5,7 % (alpha terpinéol), Monoterpènes 15 à 25 %(pinène, sabinène), Esters terpéniques (acétate de terpènyle).

 

Propriétés :

             Positivante

             Antivirale et stimulante immunitaire

             Antibactérienne

             Anticatarrhale, expectorante

             Rééquilibrant général

             Décontractant musculaire, antalgique, fatigue musculaire

             Neurotonique (énergétisante puissante mais non excitante)
 Stimulante du système nerveux, relaxante

             Facilite le sommeil

 

 

Indications :

Infections virales de tous types : grippe, mononucléose, anti-infectieuse, zona, herpès, hépatites et entérites virales
Déficience immunitaire grave
Bronchite, rhinopharyngite, sinusite, rhume
Drainage lymphatique et rétention hydrolipidique
Dépression, angoisse, fatigue profonde nerveuse et physique
Crampes, douleurs articulaires, arthrite cervico-dorsale
Insomnie

 

 

Attention déjà une mise en garde car l’huile essentielle de ravintsara a longtemps été confondue avec le ravensare (ravensara aromatica).
L’huile essentielle est obtenue par distillation des jeunes rameaux on otient une huile essentielle fraîche et douce qui se rapproche du Romarin à cinéol. Elle est d’une très bonne tolérance et d’une utilisation assez aisée et polyvalente qui en fait une huile essentielle primordiale pour l’aromathérapie familiale. Cette huile essentielle est possède de nombreuses qualités et est une arme pour lutter contre les virus.

 

 

Observations : je rappelle attention la ravintsara a été confondu avec le ravensare même par les grands auteurs (Baudoux, Franchomme, Pénoël, etc..).
Huile Essentielle exceptionnelle : efficacité, innocuité, tolérance.
Une incontournable pour la trousse d'urgence familiale.

NB : Déconseillée dans les trois premiers mois de la grossesse.

Aucune contre-indication (tolérance cutanée exceptionnelle).

 

Applications thérapeutiques cutanées (Dr Willem) :

             Anti-dépressif : 1 goutte de Ravintsara + 1 goutte de Cannelle + 1 goutte de Néroli sur un comprimé neutre. 4 fois par jour.

             Bronchite, rhino-pharyngite : friction de la poitrine et du dos avec un mélange de Ravintsara et Eucalyptus globulus.

             Début de grippe : friction des avant-bras, de la nuque et de la poitrine avec un mélange de Ravintsara et Niaouli. Diffusion avec Eucalyptus radiata ou polybractea.

             Fatigue physique, épuisement : massage vertébral 10 gouttes de Ravintsara.

             Fatigue musculaire : Friction avec un mélange de 5 gouttes de Ravintsara et 5 gouttes de Romarin s.b.1,8 cinéole.

             Herpès + zona : 1 goutte de Ravintsara + 1 goutte de Niaouli + Lavande vraie sur l'herpès (préventif et curatif) + quelques gouttes d'huile végétale de Millepertuis 6 à 8 fois par jour localement.

 Stress, insomnie : Masser les poignets, la colonne vertébrale et le plexus solaire avec un mélange de 5 gouttes de Ravintsara et 5 gouttes de Lavande officinale.

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles
20 mai 2013 1 20 /05 /mai /2013 17:32

Nom latin : Pinus sylvestris

Famille : Pinacées

Partie de la plante distillée : Aiguilles, bourgeons

Composition : Monoterpènes  (a et b pinènes 40 et 13 %), limonène (25-30 %), Esters terpéniques (acétate de bornyle 4 à 10 %), Monoterpénols

 

Propriétés :

Pectorale, expectorante et mucolytique

Antiseptique pulmonaire et urinaire

Stimulante des corticosurrénales et hormones sexuelles
Hormon-like

Cortison-like

Tonique, stimulante, neuro-tonique, hypertensive

Hépatique (associé au jus de Citron)

Rubéfiante, analgésique cutané

 

Indications :

Asthénie
Insuffisance testiculaire
Diabète
Sclérose en plaques.

Maladies pulmonaires et ORL (toux, bronchite, asthme, rhumes, sinusites etc.)
Infections urinaires (cystite)
Calculs biliaires
Hypotension
Fatigue
Douleurs articulaires et musculaires.

Tout processus allergique et anti-inflammatoire.

 

 

Huile essentielle à odeur assez caractéristique, qui est surtout un antiseptique des voies respiratoire bien connue. Elle sera donc indiquée dans les affections respiratoires : toux, bronchite, rhinite. Elle est souvent utilisée en synergie avec la lavande et l’eucalyptus. Les propriétés expectorantes du pin se retrouvent dans des sirops ou des pastilles pour la toux des spécialités pharmaceutiques.
C’est aussi un antiseptique des voies urinaires.

L’huile essentielle de pin sylvestre est calme aussi les douleurs musculaires et articulaires  et rentre dans les synergies antalgiques.

Elle stimulante (action sur les glandes surrénales), utile en cas asthénie, faiblesse, stress.
L'huile essentielle a aussi une action sur le foie et on peut alors l'associer au jus de Citron.

 

Observations : possibilité de réactions allergiques et irritations cutanée sur peaux sensibles.

Usage : voie interne, cutanée et respiratoire avec précaution.
 

Applications thérapeutiques cutanées et respiratoires (Dr Willem) :

             Affections respiratoires (rhumes, bronchites, asthmes, pneumonie, etc.) : Quelques gouttes d'Huile Essentielle dans un bol d'eau chaude et respirez plusieurs fois par jour. Prendre également des bains chauds additionnés de 5 gouttes d'Huile Essentielle diluées (huile d'Amande douce).

             Fatigue, pertes d'énergie : Onctions thoraciques des plexus et de la colonne vertébrale (20 à 50 gouttes d'Huile Essentielle).

 Rhumatismes, arthrite et goutte : prendre également des bains chauds.

Repost 0
Published by L'herboriste - dans Huiles Essentielles